Dunas Noticias 

Reserver
Destinations / Hôtels
Arrivée / Départ
Occupation
Chambres
Adultes
Enfants
Âge des enfants
Chambre 1
Âge
Ajouter chambre
Confirmer
Réduction
DébutNewsLa flore canarienne
Revenir

La flore canarienne

28 Jui 2016

Découvrez la flore canarienne



La flore des Iles Canaries est composée d'environ mille neuf cent espèces, distribuées en deux groupes, l'endémique (exclusif de l'archipel canarien) et l’autre non endémique. Plus de 20% de la flore canarienne est endémique, ce qui fait que les Iles Canaries soient une des zones insulaires océaniques ayant le plus grand nombre d'endémismes du monde.

Elle a son origine dans la flore subtropicale européenne. Le climat des îles favorise la création de zones de végétation, des endroits où la flore peut se reproduire selon les caprices de la nature.

Nous avons choisi quelques espèces parmi les plus importantes, celles qui sont identifiées directement avec les Iles Canaries. Certaines endémiques et d'autres, bien qu'elles ne le soient pas, sont aussi identifiées comme flore canarienne.

 

Plante buissonnante d'origine mexicaine et qui s'est répandue aux Iles Canaries. Depuis des siècles, dans cette zone, nous profitons de ses fruits et ses feuilles. Ses tiges sont capables de former des branches, produisant de manière variée aussi bien des fleurs que des fruits.

Ce qui en fait une espèce autochtone des îles c'est qu'on y a comptabilisé jusqu'à six espèces différentes.

 

S'il y a un fruit qu'on identifie directement avec les Iles Canaries c'est la banane qui est connue partout dans le monde par ses typiques caractéristiques exclusives. La banane est la culture la plus importante des Iles Canaries. Son arbre, le bananier canarien, est tout aussi une espèce unique de l'archipel (bien qu'il soit d'origine asiatique). Ses racines sont charnues, lourdes et ramifiées. Le bananier canarien se caractérise par sa petite taille, sa grosse tige à la base et son grand rendement.

 

C'est une des espèces endémiques la plus importante des Iles Canaries. On la considère un symbole naturel de l'archipel canarien.

Il a une grande taille, son tronc est gros et son hauteur peut atteindre vingt-cinq mètres. Ses fleurs sont des grappes denses et orangées, comestibles.

 

Verol

 

Dans cette espèce, chaque île a son endémisme exclusif. L’aeonium est représenté dans tout l'archipel canarien.

Il est vivace, robuste et ligneux; ses feuilles sont charnues et en rosette.

Il peut pousser sur différents sols, à différentes altitudes et dans des conditions variables.

 

 

C'est une plante herbacée vivace, à branches courtes et feuilles sèches persistantes. Il peut arriver à avoir 40 centimètres. Il est très répandu dans les îles.

Cette espèce, concrètement, a une grande répartition géographique aussi bien en  Méditerranée qu'en Afrique. C'est la raison pour laquelle elle n'est pas considérée comme une espèce endémique des Iles Canaries.

Dans cette espèce non endémique, il existe deux sous-espèces qui sont considérées comme endémiques et protégées à cause de leur vulnérabilité.

 


Hecho